Comment réparer un joint de plomberie ?

Les fuites dans votre maison sont souvent synonymes de dégâts important, de consommation inutile d’eau et l’obligation de solliciter un plombier rapidement (chose qui arrive toujours au mauvais moment entre nous). Cependant nous allons vous expliquer comment changer un joint vous-même, en suivant les étapes, vous allez pouvoir faire ce changement de joint en quelques minutes et très facilement.

materiel pour réparer une fuiteLe matériel nécessaire :

Pour changer un joint, il ne vous faut pas du matériel hautement poussé, deux clefs à molette, une bobine de téflon (le téflon remplace la filasse et sert pour l’étanchéité du filetage), un simple seau (pour récupérer l’eau) et pour finir un assortiment de joint. Tout ce matériel peut être facilement trouvé dans n’importe quel magasin de bricolage.

Étape 1 : Dévisser le tuyau

Afin de dévisser le tuyau concerné par la fuite, vous avez devant vous deux écrous. Un écrou soudé (qui se trouve en bas de la fuite) et un second au niveau du flexible d’alimentation(qui se trouve en haut de la fuite), la procédure est simple coincez l’écrou soudé à l’aide de votre clef à molette et tournez l’écrou du haut avec l’autre clef (celui du flexible). Par ailleurs, la procédure peut se finir à la main et vous pouvez également mettre un seau en dessous pour récupérer l’eau, car le tuyau est toujours rempli.

Étape 2 : Réparer la fuite

Une fois le tuyau dévissé veuillez enlever le joint défectueux. Ensuite utiliser votre téflon sur le filetage de l’écrou du bas, c’est-à-dire, enroulez l’autour de l’écrou. Attention veuillez à ne pas en mettre trop, une fois l’écrou couvert cela vous suffira largement. Poser ensuite simplement votre joint sur l’écrou du bas et viser à la main avec l’écrou du haut (visser simplement votre flexible sur le tuyau soudé). Une fois que vous les avez vissé à la main, reproduire la même procédure que lorsque vous avez dévissé avec les clefs à molette à part que là vous vissez (serrez bien fort !).

Petit conseil :

Une fois la réparation finie, remettez l’eau en route pour tester votre étanchéité et contrôler si aucune fuite n’est encore visible. En cas de seconde fuite, les raisons peuvent être multiples, mauvais choix du joint, mauvaise pose du téflon, vous avez peut-être mal serré vos écrous… Accordez donc une grande importance à chacune des taches et soyez soigneux et très appliqué : c’est le secret pour être tranquille avec vos fuites…

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentaire





This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.